Macky Sall : « Je me suis attaché depuis 2012 à l’amélioration des conditions de vie »

news-details
TEMPS D’ANTENNE

Après son élection en mars 2012 pour un premier mandat, Macky Sall, le président sortant par ailleurs candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), sollicite de nouveau « la confiance » du peuple sénégalais pour un second mandat. Il a profité de son temps d’antenne dans le premier journal de la campagne électorale diffusée sur la RTS, ce dimanche 3 février 2019, pour exprimer, d’abord « (sa) gratitude à nos guides religieux de toutes les obédiences pour leurs prières si précieuses pour la paix et pour la cohésion dans notre pays. Si le Sénégal est un havre de paix salué de part le monde, c’est aussi grâce à vous. Nous devons tous, guides religieux et coutumiers, acteurs politiques et organisations citoyennes préserver et défendre cet acquis qui doit faire la fierté de chaque Sénégalaise et Sénégalais. La paix n’est pas un luxe, elle est une condition pour une vie meilleure en société. Elle est un facteur de développement et d’épanouissement. Préservons ce legs pour nos enfants en veillant à l’éternité de la Nation sénégalaise. » Ce, avant de s’engager « en tant que candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), à aborder cette campagne électorale qui s’ouvre ce soir sous le sceau de la sérénité et du respect de nos valeurs de tolérance et de courtoisie. »

Il ajoute : « Le 25 mars 2012, vous m’avez élu avec une large majorité pour conduire notre pays sur le chemin du développement. Je voudrais vous remercier au moment de solliciter de nouveau votre confiance pour un second mandat. Je me suis attaché depuis 2012 à l’amélioration des conditions de vie de toutes les Sénégalaises et de tous les Sénégalais d’ici et de la diaspora, actifs comme retraités. La vie de chacun d’entre nous a été au centre de nos priorités.

C’est le sens de ma lutte au quotidien contre les injustices et inégalités sociales. Volontariste, ma politique l’a été avec des programmes destinés à soutenir les plus démunis d’entre nous et à préparer notre jeunesse à être actrice de son avenir. Expression de notre longue tradition de solidarité, ces programmes touchent à la santé, à l’accès à l’eau potable, à l’électricité, à la formation professionnelle, à l’éducation des enfants et à l’allégement des travaux des femmes dans le monde rural. Nous avons œuvré sans relâche pour améliorer le pouvoir d’achat des ménages, augmenter leurs revenus, faciliter l’insertion dans la vie professionnelle grâce à des emplois directs et aux financements des projets d’entrepreneuriat pour les jeunes et les femmes. »

C’est l’occasion, conclut-il, « de vous dire, jeunes du Sénégal que vous avez mon soutien indéfectible, que vous savez faire preuve d’audace et de créativité pour être dans le temps du monde. Ne ratez aucune opportunité dans votre exaltante marche vers l’excellence et la performance. Mes chers compatriotes, soucieux d’équité territoriale, nous avons désenclavé de nombreuses zones intérieures de notre pays grâce à une politique soutenue de construction d’infrastructures. »

Vous pouvez réagir à cet article