Manifestation interdite : Guy Marius Sagna et Cie déférés ce lundi

news-details
PROJET DE RÉFORME CONSTITUTIONNELLE

Guy Marius Sagna, Babacar Diop et Abdourahmane Sow face à leur destin. Respectivement leaders du mouvement ’’Frapp/France dégage’’, du Front démocratique sénégalais (FDS) et du COS/M23, les trois (3) hommes ont été arrêtés samedi, 4 mai, dernier, lors de l’examen du projet de révision constitutionnelle visant la suppression du poste de Premier ministre. Ils devraient être déférés ce lundi, 6 mai, devant le Procureur de la République. Ils sont poursuivis pour participation à une manifestation interdite et tentative de discrédit sur une institution de la République.

Joint par iRadio, leur avocat, Me Moussa Sarr, précise qu’ils « sont toujours en garde-à-vue au niveau de la police centrale. J’ai eu l’occasion de les voir hier, dimanche, 5 mai. C’est dans le cadre de la procédure normale. » Avant de poursuivre : « Nous apprécierons s’ils sont placés sous mandat de dépôt et continuerons le combat. S’ils sont libérés, tant mieux. »

Vous pouvez réagir à cet article