Me BAMBA CISSÉ, AVOCAT DE THIONE SECK, SALUE LE COURAGE DU JUGE

news-details
DÉCISION DANS LE PROCÈS DES FAUX-BILLETS

Avocat de Thione Seck, Me Bamba Cissé salue « le courage » du juge Maguette Diop. Selon lui, au moment de l’interpellation des prévenus, il y avait le règlement numéro 5 Uemoa qui prescrivait l’obligation pour tous les officiers de police judiciaire, dans le cadre d’une enquête pénale, de notifier à la personne mise en cause son droit de se faire avocat d’un avocat.

« Le juge a admis l’importance, aujourd’hui, des droits de la défense et a annulé par conséquent toute la procédure et toutes les pièces ont été également écartées des débats ». Cependant, force est de retenir que le procureur de la République a le droit de faire appel de cette décision rendue par le juge. Le cas échéant, Alaye Djité sera maintenu en prison du fait de l’effet suspensif de l’appel. « L’existence des voies de recours est ouvert à toutes les parties, dira l’avocat à ce sujet. C’est tout à fait normal que le parquet puisse faire un recours. »

Tout compte fait, Me Cissé estime que c’est une belle décision qui a été rendue. Une décision qui, selon lui, rend hommage à l’ensemble des avocats et à tous ceux qui sont épris des droits de l’homme. Mieux, poursuit-il, la décision rappelle l’impératif et la nécessité de notifier à toutes les personnes impliquées dans une enquête pénale ce droit fondamental consacré par la Constitution. « C’est une très belle décision que je trouve remarquable et qui pourra servir de jurisprudence à tout l’espace communautaire et aux autres pays notamment le Tchad, le Burkina, le Mali. Pour la première fois, le juge a admis le principe d’une nullité et de la procédure pour un dossier de cette importance et toute la procédure ultérieure », s’est réjoui l’avocat.

Vous pouvez réagir à cet article