Me EL HADJI AMADOU SALL : « LA SEULE CHOSE QUI INTÉRESSE MACKY SALL... »

news-details
JURY DU DIMANCHE

Invité de l’émission "Jury du Dimanche" sur iRadio, l’avocat El Hadj Amadou Sall, membre du Comité Directeur du PDS, a abordé avec Mamoudou Ibra Kane, les questions relatives à un éventuel retour de Karim Wade. Et c’est pour brocarder le président Macky Sall, coupable à ses yeux, d’avoir évoqué une éventuelle amnistie en faveur du candidat du PDS en cas de réélection. Pour Me Sall, « la seule chose qui intéresse Macky, c’est que Karim ne soit pas candidat. Dire qu’il est disposé à l’amnistier après une réélection est une insulte au peuple sénégalais. C’est une insulte de dire "J’ai gracié Karim. S’il reste hors du pays, tout va bien. S’il rentre, il nous doit 139 milliards, donc on va le mettre en prison. Si je suis réélu, je l’amnistie." La seule chose qui intéresse Macky, c’est que Karim ne soit pas candidat. Valable aussi pour Khalifa. Dire qu’il est disposé à l’amnistier après une réélection est une insulte au peuple sénégalais. C’est une insulte de dire : "J’ai gracié Karim. S’il reste hors du pays, tout va bien. S’il rentre, il nous doit 139 milliards, donc on va le mettre en prison. Si je suis réélu, je l’amnistie." »

Par ailleurs, l’avocat a également évoqué la réponse du Comité des droits de l’homme suite à la saisine de Karim Wade.

Il réaffirme encore une fois sa position sur le fait qu’on ne peut pas opposer à son candidat une condamnation pour lui refuser de se présenter à la prochaine présidentielle. « Pour une raison bien simple, argumente-t-il. Le Sénégal a souverainement pris la décision d’adhérer au Pacte des droits et signé le protocole facultatif. Ce protocole dit : "Toute personne se trouvant dans l’Etat signataire peut saisir le Comité pour constater une violation du pacte." Karim Wade a fait cela. Et le comité des Nations Unies fait des constatations. C’est comme un PV de huissier. Le fait constaté ne peut pas être contesté. »

Vous pouvez réagir à cet article