Me Massokhena Kane dénonce « l’arnaque » de l’université virtuelle

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

S’il y a une personne qui ne se retrouve pas dans les programmes présentés aux sénégalais par les 5 candidats à l’élection présidentielle du 24 février 2019, c’est bien Me Massokhena Kane, président de Sos consommateurs. Alors qu’on est dans le dernier tournant de la campagne, il regrette qu’aucun des prétendants au fauteuil présidentiel ne se soit prononcé sur la promotion des droits des consommateurs.

Dans un communiqué parvenu à emedia.sn, le défenseur des consommateurs a également interpellé les candidats sur l’université virtuelle du Sénégal. Il a constaté pour, le regretter, que ni les candidats en lice encore moins les dirigeants actuels n’ont voulu avoir leurs enfants dans une université virtuelle. « Ils sont étudiants à l’étranger ou dans les meilleurs instituts privés du pays. L’université est une vaste arnaque dont sont victimes des centaines de milliers de bacheliers issus de familles démunies », a dénoncé l’avocat qui n’a pas manqué de demander aux candidats ce qu’ils ont prévu pour supprimer le virtuel afin de mettre tous les étudiants sur le même pied. « Que prévoient les différents candidats pour supprimer le virtuel et construire de vraies universités en nombre et en qualité suffisants pour garantir une égalité de chance et de droits à tous nos enfants », s’est interrogé la robe noire.

Vous pouvez réagir à cet article