Moustapha Diakhaté : « L’Etat doit déprivatiser la gestion de l’eau »

news-details
Contrat d’affermage

« L’Etat doit déprivatiser la gestion de l’eau à la suite de l’annulation de l’attribution provisoire du contrat de concession à Suez ». Telle est la conviction de Moustapha Diakhaté, ancien président du groupe parlementaire de la coalition Benno bokk yakaar (BBY).

Le responsable de la première de l’Alliance pour la République (APR, parti présidentiel), aujourd’hui ministre chef de Cabinet du président Macky Sall, a donné son point de vue sur son mur Facebook sur l’épineuse question de la distribution de l’eau, disant « oui pour le retour de l’Etat gestionnaire. » Il explique : « Les résultats plus qu’élogieux de la Senelec, de la Sonacos et de Dakar Dem Dikk sont la preuve qu’avec la volonté politique, l’Etat peut être un bon gestionnaire. Désormais, le Sénégal peut bien se passer d’un partenaire stratégique pour fournir de l’eau à sa population. Notre pays dispose, en effet, d’une grande expertise en matière de gestion de l’eau grâce à deux décennies de politique de responsabilisation des nationaux par de la SDE et de transfert de technologie. »

Une position affichée peu après l’annulation du contrat d’affermage attribué au groupe français SUEZ, par l’Autorité de régulation des marchés publics (ARPM). Le régulateur, qui a donné gain de cause à la Sénégalaise des eaux (SDE) n’a pas apprécié le mode de calcul opéré par le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement pour départager les concurrents.

Vous pouvez réagir à cet article