image

NDIAGA NDOUR ARRÊTÉ, PUIS LIBÉRÉ

image

Ndiaga Ndour a passé une bonne partie de la journée du mardi 18 octobre dans la cave du tribunal de Dakar. Mais, selon Bès bi « Le Jour » qui cite Dakaractu, il a été finalement libéré dans la soirée. Inculpé dans le cadre de cette affaire de vol présumé de fréquences qui oppose le Groupe Futurs médias à El Hadji Ndiaye, patron de la 2Stv, le directeur la Tfm devait se présenter devant le juge tous les 15 jours, rendez-vous qu’il n’avait pas honoré, renseigne-t-on.

Par conséquent, toujours selon la même source, le juge, qui l’a finalement libéré, a décidé qu’il doit désormais émarger chaque semaine. Pour rappel, Ndiaga Ndour a été accusé par la 2Stv d’avoir « piraté ses fréquences et de naviguer illégalement sur le satellite ». Ce piratage lui aurait ainsi valu des pertes d’images lors de plusieurs grands événements que sa chaîne comptait diffuser en direct. C’est ainsi qu’il avait déposé une plainte au mois de juin. « Comme l’on s’en doutait, il a été découvert que la Tfm n’a jamais paraphé de contrat avec Eutelsat. Par conséquent, pour ses transmissions en Direct, elle s’adonnait à des utilisations illégales et frauduleuses des fréquences de la 2Stv qui a signé un contrat avec EutelSat depuis 2017 », avait déclaré le patron de Origine Sa.

C’est par la suite que Ndiaga Ndour a été arrêté le mercredi 7 juillet 2018 suite à une plainte de la 2Stv et placé en garde à vue à la Brigade de recherches de la gendarmerie avant de recouvrer la liberté le jeudi 8 juillet après une garde à vue de 24 heures. Le juge du 8e cabinet l’a alors placé sous contrôle judiciaire. Ndiaga Ndour était poursuivi pour les chefs d’association de malfaiteurs et utilisation frauduleuse de fréquence.

Adama Aïdara KANTÉ

18 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article