image

NDIAGA NIANG MISE SUR L’INTER-COALITION POUR BATTRE AWA NIANG ET CIE

image

Aux locales du 23 janvier dernier, le département de Pikine était âprement disputé entre Benno bokk yaakaar et Wallu Sénégal qui a fini par perdre la Ville. Cette fois-ci, soutenue par Yewwi dans le cadre de l’inter-coalition, le Pds et ses alliés veulent laver l’affront. Et c’est Ndiaga Niang, sa tête de liste, qui fera face à Awa Niang, tête de liste de Bby. Tout est possible.

On ne change pas une équipe qui gagne. C’est la logique du Président Macky Sall qui a reconduit Awa Niang, tête de liste départementale de Benno bokk yaakaar à Pikine. C’est parce que, sous sa conduite, elle avait permis à la coalition présidentielle de rafler les 5 sièges aux Législatives de 2017. Mais c’est aussi parce qu’elle est la coordonnatrice départementale des femmes de l’Apr et de Bby. C’est que depuis le décès de Fatoumata Mactar Ndiaye, elle joue les premiers rôles dans le département. « Je ne suis pas le meilleur. Le Président Macky Sall pouvait choisir un autre responsable dans l’Apr ou dans la coalition. Mais je suis reconnaissante envers lui.

Ce choix porté sur ma modeste personne est la preuve que le Président Macky Sall voue beaucoup de respect et de considération pour les femmes qui occupent, d’ailleurs, une place importante dans le Plan Sénégal émergent (Pse). Avec ce choix, le Président Sall a honoré toutes les femmes de Pikine et celles de la banlieue en général », s’étaient réjoui la e questeur de l’Assemblée nationale, face à la presse, juste après sa désignation comme tête de liste départementale. Pourtant, dans son fief, Dalifort, elle peine à s’imposer.

D’abord, parce que ce n’était pas évident face au défunt maire, membre de Taxawu Sénégal, Idrissa Diallo. Et aux dernières Locales, c’est l’intérimaire, Mamadou Mbengue qui a été confirmé maire de Dalifort, avec la bénédiction du Président Sall bien sûr qui l’avait investi. La première adjointe au maire de la ville de Pikine semble avoir plusieurs atouts pour un troisième mandat à l’Assemblée nationale mais elle devra se défaire de la redoutée inter-coalition Yewwi-Wallu.

Ndiaga Niang pour prendre la revanche de Cheikh Dieng
Pour ces élections législatives, l’attraction est la coalition Yewwi-Wallu dont la liste départementale est dirigée par l’ancien maire de Thiaroye sur-mer, Ndiaga Niang. Lors des dernières élections locales, la coalition Wallu, dirigée par le responsable du Parti démocratique sénégalais, Cheikh Dieng, avait été battue par Abdoulaye Thimbo de Benno bokk yaakaar. Une défaite que le libéral n’a jamais acceptée, malgré la confirmation des résultats par la Cour d’appel.

Mais, il faut souligner aussi que Yewwi askan wi n’avait pas de candidat à la Ville, sa liste étant invalidée. Les résultats ont tout de même montré que Bby pouvait être en ballotage dans la ville. Et ce sera davantage compliqué cette fois-ci avec cette inter-coalition Yaw-Wallu. Si et seulement si, le mot d’ordre est compris par les militants des deux coalitions. Leader incontesté dans son fief Thiaroye sur-mer ces derniers années, Ndiaga Niang a été battu ; cependant, lors des dernières élections locales par l’avocat Me El Mamadou Ndiaye de Taxawu Sénégal et Yewwi. Ndiaga Niang sera accompagné dans sa lourde tâche par Mame Diarra Fam de Guinaw Rail nord, Alioune Badara Bèye, maire de Diameguene-Sicap-Mbao et Moussa Fall, maire de Tivaouane Diacksao. Avec tous ses responsables politiques influents dans le département de Pikine, Ndiaga Niang, la carte est jouable pour Wallu-Yewwi. Même si rien n’est gagné d’avance.

Boudal NDIATH

20 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article