NDINGLER REJETTE LA PROPOSITION DE BABACAR NGOM, ALY NGOUILLE NDIAYE ATTENDU SUR LES LIEUX

news-details
Médiation

Les paysans de Ndingoer et le patron de Sedima, Babacar Ngom n’ont pas encore trouvé un consensus. Les différentes médiations menées par le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye et celui de l’Urbanisme, Abdou Karim Fofana n’ont pas encore eu l’effet escompté même si le ministre de l’intérieur avait espoir hier qu’une solution heureusesoit trouvée dans un délai proche.

D’ailleurs, la journée d’hier aura été marquée par d’incessants conciliabules dans l’espoir de faire fléchir une partie. En vain.

Les 75 hectares, objet du litige foncier, continuent de poser problème. Selon L’Obs de ce samedi, Babacar Ngom avait une proposition, celle de laisser les paysans utiliser une partie des terres pour leurs cultures... de cette année. Il s’est vu adresser un refus catégorique. C’était en présence des sous-préfets de Sindia et de Fissel.

« Nous sommes partis sur le site et nous avons vu la partie que Babacar Ngom veut donner aux familles. La surface est trop petite pour les 43 familles (de Ndingler). Les populations ont refusé l’offre de Babacar Ngom. Nous lui avons demandé de restituer les terres aux populations, qu’elles continuent à cultiver et nous pourrons tranquillement poursuivre les négociations », rapporte à L’Obs, une source présente lors de la visite de la Sedima.

Hier, le sous-préfet de Fissel confiait au correspondant d’Emedia à Mbour que le patron de la Sedima envisagerait de céder trois blocs de l’espace litigieux aux paysans de Ndingler. Proposition qui a donc été rejetée par ces derniers. Une conférence de presse est annoncée sur place, ce dimanche.

Vous pouvez réagir à cet article