NGORBA NIANG : « POURQUOI J’AI QUITTÉ MDHM »

news-details
SÉRIE TÉLÉ

Ngorba Niang brise le silence. Dans une courte lettre, l’interprète du rôle de Tahirou Ndoye dans la série Maîtresse d’un homme marié (MDHM) explique, sans trop de détails, ses choix qui l’ont poussé à la démission. L’acteur en brouille avec la production de Marodi pour des raisons financières, ne cultive aucun regret. Et souhaite bon vent au nouvel interprète du rôle de Tahirou. Ci dessous, l’intégralité de sa lettre.


« J’avais dit que je n’allais pas me prononcer mais je dois écrire ces petits mots pour ces personnes qui m’apprécient.

Beaucoup spéculent sans savoir le fond, ils ne voient que la forme. “Ngorba dafa beug khaliss” (Ngorba aime l’argent). Qui n’aime pas l’argent ? Qui ? Je travaille jour et nuit pour une indépendance financière, je travaille jour et nuit parce que "liguey si diamou Yallah le bok" (le travail fait partie des prescriptions divines).

Quand on a tué le personnage de Malick dans la série Idoles, beaucoup ont avancé avec conviction que la raison était due à l’argent. C’est vraiment mal me connaître. Khaliss douma boler ak nit (l’argent ne m’oppose pas aux gens). Ça Evenprod (la maison de production de la série Idoles, qu’il avait quitté avant de s’engager avec Marodi) le sait. Par contre, je ne fais pas du bénévolat. Tout travail mérite salaire surtout quand tu t’y attelles convenablement. Tu me payes et tu me payes bien. Je n’ai jamais parlé de la cause parce que pour mane lep si adouna soutoureu mokoy lale. J’ai décliné plusieurs interviews. D’un, parce que l’étaler sur la place publique ne résout jamais le problème. De deux, les journalistes ne cherchent à te rencontrer que quand il y’a problème, vous m’excuserez mais vous ne mettez jamais la lumière sur le positif, le travail quotidien que nous faisons.

Pour moi il y’a plus important que l’argent, c’est le respect. Je respecte tout le monde et je respecte et aime mon travail. Je respecte aussi mes engagements parce que damey bagn niou reprocher ma si dara. Bo togner nak boul wakh fayou bi dafa fort (quand vous faites du tort à quelqu’un, ne vous étonnez pas que la riposte soit plus intense).

Quand je suis allé à Marodi, ils m’ont posé une question : “Es-tu prêt à quitter Evenprod si on te propose un projet sérieux” Ma réponse était automatique “NON”. Evenprod avait déjà envisagé une saison 7 et Dieu sait que je n’avais pas encore signé avec eux. Rien ne me retenait formellement la bas mais j’ai tenu à être honnête avec les deux maisons de prod qui étaient pratiquement des concurrents directs. Pour moi, la loyauté, le travail et le respect sont des valeurs qui font une personne.

Thieur nak boko diokher nit dangey khar niou delo leuko (quand on vous donne du respect, il faut le rendre à sa juste valeur).

C’était une belle aventure avec Marodi. Aucun regret. Juste dommage d’en être arrivé là. Une scénariste talentueuse qui quitte et c’est elle qui avait eu confiance en moi. Je pense bien sûr aux téléspectateurs et je suis navré. N’oublions pas que c’est un boulot. C’est un contrat à durée déterminée donc qui peut être résilié. C’est comme en entreprise. Yen a qui ont eu à démissionner de leur poste pour telle ou telle raison. Bah, c’est pareil dans notre milieu.

Pour finir personne n’est indispensable. C’est un rôle qu’on interprète et le nouveau Tahirou va assurer. Je le lui souhaite. J’ai reçu des messages très sympathiques qui m’ont touché et je vous en remercie. Leur aventure continue mais sans moi. Di balou ak (toutes mes excuses) ! »

Vous pouvez réagir à cet article