NGOYOKHEM : UN GAP DE 500 TABLE-BANCS RETARDE LE DÉMARRAGE DES COURS

news-details
ANNÉE SCOLAIRE

Le concept ’’Ouby Teey Diang teey’’ est loin d’être une réalité à Ngoyokhem. Dans cette commune, située dans la région de Fatick, plus de 20 écoles et cours préscolaires souffrent d’un manque criard de table-bancs. Au total, cinq cent soixante (560) tables-bancs sont nécessaires pour combler le gap qui retarde le démarrage des cours.

S’y ajoute que la plupart de ces écoles ne sont pas dotées de blocs de toilettes. Le maire de la commune, Mbagnick Ndiaye qui a procédé à une tournée dans ces établissements scolaires, a aussi pu constater que le programme de résorption des abris provisoires, annoncé en grandes pompes est inexistant d’où un recensement de plus de dix-huit classes sous abris provisoires. Il a promis d’y remédier dans les meilleurs délais.

Vous pouvez réagir à cet article