« NI COULEURS, NI FRONTIÈRES »

news-details
LA CHRONIQUE DE MAMOUDOU

Le Coronavirus fait le tour du monde en temps record mais semble trouver en Afrique un frein à la vitesse de sa propagation. Pour une fois, le continent africain ne sera pas stigmatisé comme point de départ et vecteur d’une épidémie. La maladie est la chose la mieux partagée dans le monde, nous dit Mamoudou Ibra Kane dans sa chronique de ce vendredi, 06 mars 2020. Parti de la très savante Chine, passant par la très industrielle Europe et transitant à la très puissante Amérique, le Covid 19 a atterri en dernier lieu dans cette terre martyr et longtemps martyrisée. Toutefois, pour le chroniqueur, ce n’est point une raison pour verser dans la stigmatisation : l’heure n’est pas à la xénophobie.

Vous pouvez réagir à cet article