NIASSE SERMONNE LES DÉPUTÉS : « NOUS DEVONS NOUS ACCEPTER »

news-details
ASSEMBLÉE NATIONALE

Le marathon budgétaire, c’est fini ! Durant 33 jours, les ministres du gouvernement ont défilé devant les parlementaires pour défendre les budgets de leurs différents ministères pour l’année 2020. Les travaux ont pris fin, ce jeudi, avec l’adoption, sans débat, du budget du ministère de l’Economie et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo.

En effet, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse a choisi la tribune pour sermonner ses collègues députés dont certains se sont illustrés de la plus piètre manière lors de cette session sur fond d’échanges houleux.

D’emblée, Moustapha Niasse leur a fait savoir que c’est la diversité des idées, la diversité des opinions qui fait la démocratie de l’Assemblée nationale. Mieux, il estime que les députés sont complémentaires d’autant que s’il n’y avait pas d’opposition à l’Assemblée nationale, les débats seraient ennuyants.

« Nous devons nous accepter mutuellement. Nous sommes tous à égalité. Mais, chacun vient avec ses idées. Lorsqu’on reste assis pendant deux, trois ou quatre heures, l’organisme produit une substance que l’on appelle l’adrénaline. Ce n’est pas pour rien qu’on vous distribue tout le temps des bouteilles d’eau. Quand l’adrénaline monte et qu’on boit de l’eau, le métabolisme baisse. C’est pour ça qu’on vous distribue tout le temps de l’eau. Et ça c’est pour que nous retrouvions l’équilibre nécessaire, pour que l’être humain voit son génie et revienne avant les passions, les colères et l’énervement », a expliqué Moustapha Niasse. Qui demande aux parlementaires d’être conscients de leur mission d’élus du peuple car, rappelle-t-il : « le peuple nous écoute, le peuple nous entend, le peuple nous regarde et le peuple nous voit ».

Vous pouvez réagir à cet article