NIOKOLO KOBA : L’IMPACT NÉGATIF DU COVID 19

news-details
TOURISME

Le coronavirus continue avec son lot de conséquences néfastes sur les activités. Le parc national du Niokolo Koba n’est pas épargné. Les espoirs suscités par la reprise de la saison touristique se sont envolés avec la fermeture des liaisons aériennes. L’épidémie de Covid-19, qui est passée par là, a vidé les campements de cette réserve naturelle à cheval sur les régions de Tambacounda et Kédougou.

Alice Dakoué Gueguin, la Directrice de l’hôtel Oasis, également gérante du réceptif Simenti, qui avait déjà consenti beaucoup d’efforts pour vendre la destination du parc qui commençait à retrouver de l’attrait, liste les dégâts : "Il y aura moins de visiteurs dans les hôtels et le chiffre d’affaires peut chuter considérablement". Même si elle soutient, la mort dans l’âme, que "la santé prime".

Interrogée par Le Soleil, elle magnifie le retour de certains animaux comme les éléphants, et d’autres espèces, avant de saluer les efforts de l’administration du parc dans la lutte contre le braconnage, la protection et la préservation de ce patrimoine mondial, réserve de biosphère.

Vous pouvez réagir à cet article