NOMINATION D’IBRAHIMA FALL AU TCHAD : « IL Y A UN PRÉALABLE À RÉSOUDRE »

news-details
CHÉRIF MAHAMAT ZENE

Le Tchad n’a rien contre la nomination de Ibrahima Fall, comme représentant de l’Union Africaine. Chérif Mahamat Zene, ministre tchadien des Affaires étrangères, s’explique sur cet incident diplomatique. À l’en croire, le Tchad n’a aucun problème avec l’Ua encore avec Ibrahima Fall, dont il reconnait les compétences. « Nous avons appris la nomination de Ibrahima Fall sur les réseaux sociaux. Et en l’absence d’une consultation préalable, nous avons demandé que des explications nous soient fournies. C’est après la nomination de M. Fall que nous avons reçue une note informant de sa venue. Et quand on envoie une note cela ne fait pas foi d’une notification ou d’une consultation », souligne le ministre Tchadien. Qui annonce que le nigérian Bankolé, ambassadeur de la paix et de la sécurité de l’UA se rendra dans la capitale tchadienne. Des résolutions seront adoptées au terme de sa visite.

Depuis sa nomination au tout début du mois de juin dernier, le diplomate sénégalais Ibrahima Fall n’avait toujours pas pris service en tant que Haut-Représentant de l’Union africaine au Tchad. L’ancien ministre, récusé par le gouvernement tchadien, vient d’être remplacé par le diplomate congolais Basile Ikouébé, jeudi, 22 juillet 2021.

Vous pouvez réagir à cet article