NON, CHRISTOPHE BIGOT N’A PAS FROLÉ UN CRASH D’AVION

news-details
FACT CHEKING

« Christophe Bigot, l’ambassadeur de France au Sénégal a frôlé la mort en échappant à un clash d’avion. » Cette information du journal Walfadjiri a été relayée par plusieurs sites Internet au Sénégal. Dans l’article en question, il est mentionné que « de retour en Casamance l’ambassadeur a assisté au décès du pilote de son avion suite à une crise cardiaque peu avant l’atterrissage. »

Pour vérifier cette information, nous avons contacté le service de presse de l’ambassadeur de France au Sénégal. Jeremy Opritesco, deuxième Conseiller de presse de l’ambassadeur de France au Sénégal souligne qu’ils « ils ont appris le décès du pilote dans un article » et qu’ils l’ignoraient totalement ». Et précise que : « L’ambassadeur et d’autres membres de l’ambassade ont pris le 5 novembre dernier le vol Dakar-Banjul » qu’aurait piloté la personne décédée.

Le diplomate se rendait dans la capitale gambienne où il était attendu avec le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean Yves Le Drian pour une visite officielle.

« Il n’y a aucun décès d’un pilote »

Dans les publications concernant cette affaire, il est mentionné que M. Bigot était, au moment des faits, dans un « aéronef qu’il a pris en l’occasion ». Cette information est fausse puisque que l’ambassadeur Bigot est rentré à Dakar le soir même du 5 novembre 2018 avec le ministre Jean Yves Le Drian. Ils ont voyagé à bord dans un avion du Gouvernement français pour assister au forum de Dakar sur la Paix, ajoute Opritesco.

Les autres membres qui avaient fait le déplacement à Banjul sont rentrés à Dakar avec l’avion pris le même jour au départ et n’ont eu connaissance d’aucun décès du pilote.

Vous pouvez réagir à cet article