NOTRE RÉSUMÉ DE L’ACTUALITÉ DE LA SEMAINE

news-details
WEEK’ACTU

CULTURE : Vendredi 23 novembre 2018, au sortir d’une audience avec le président français Emmanuel Macron, l’universitaire sénégalais Felwine Sarr annonçait la bonne nouvelle : La France s’engage pour la restitution du patrimoine africain spoliée lors de la période coloniale. Une grande victoire pour l’Afrique, acquise notamment grâce au travail important réalisé par Felwine Sarr et sa collaboratrice Bénédicte Savoy.

PALU : Le Sénégal a enregistré 284 cas de décès à cause du paludisme en 2017. Le taux le plus important est noté dans les régions voisines de Tambacounda, Kolda et Kédougou. A Saint-Louis, deux talibés ont perdu la vie des causes du paludisme selon la famille et le voisinage, qui réfutent ainsi la thèse de l’intoxication alimentaire.

MENACES : Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, s’oppose à la stratégie de revendications de l’Alliance des syndicats autonomes de la santé (Asas/Sutsas-Sudtm) - "And Gueusseum" et brandit la menace de ponctions salariales. Le mouvement syndical n’a pas manqué d’apporter la réplique. Ambiance...

JUSTICE : Nouvel épisode dans le feuilleton du "drame des Maristes". Aida Mbacké a été conduite à la Brigade de recherches de la gendarmerie de la rue Faidherbe où, selon la procédure, on devrait lui signifier les chefs d’accusation qui pèsent contre elle.

ENERGIE : Les revenus générés par le secteur extractif totalisent un montant de 126,7 Milliards de FCFA pour l’année 2017. Le secteur minier est, selon un rapport de l’ITIE, le premier contributeur aux revenus tirés du secteur extractif avec un total de 107,3 milliards FCFA soit 84 % des recettes budgétaires provenant du secteur extractif.

RELIGION : la commémoration de la naissance du Prophète Mouhamed (Psl) s’est faite au début de la semaine dans les foyers religieux du Sénégal. Le spirituel et le temporel ont été très récurrents dans ces évènements.

COACHING : Et c’est la nouvelle qui est venue mettre fin à la semaine du 19 au 25 novembre 2018. L’ancien défenseur sénégalais, Oumar Daf, a été nommé entraîneur du Fc Sochaux. Il aura la lourde mission de relever son équipe, engluée dans les profondeurs de la Ligue 2 française. Une mission qui va très probablement de mettre fin à ses piges avec l’équipe nationale du Sénégal où il servait d’entraîneur adjoint quand l’occasion se présentait.

JIHAD : L’armée française annonce avoir neutralisé, dans la nuit du 23 au 24 novembre, les principaux leaders du Front de libération du Macina, aussi appelé la Katiba Macina, du nom du groupe armé djihadiste opérant au Mali. La mort du célèbre Hamadoun Kouffa a été confirmée quelques heures plus tard par l’armée malienne.

EDUCATION : En France, une campagne est lancée pour choisir les étudiants qui veulent étudier à l’Hexagone par une hausse conséquente des frais d’inscription.

MEDIA : Licenciement de 123 journalistes dont 11 journalistes à Fraternité Matin, un organe de presse majeur du paysage médiatique ivoirien. Il s’agit d’un organe pro-gouvernemental, en Côte d’Ivoire. Ils sont renvoyés pour motifs économiques.

POLITIQUE : En Mauritanie, le président Mouhamed Ould Abdel Aziz a écarté la possibilité de briguer un troisième mandat pour respecter la constitution. Il indique toutefois qu’il peut se présenter aux joutes dans l’avenir.

Vous pouvez réagir à cet article