image

« NOUS ATTENDONS LE RAPPORT D’EXPERTISE TECHNIQUE DE LA SENELEC »

image

L’incendie du service de néonatologie de l’hôpital Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh de Tivaoune a coûté la vie à 11 bébés. C’est sur ces entrefaites que le ministre de la santé et de l’action sociale qui était à Genève a été informé par ses services. Compte tenu de la gravité de l’affaire, Abdoulaye Diouf Sarr puisque c’est de lui qu’il s’agit a immédiatement suspendu sa participation à la 75e assemblée générale de L’OMS. « Je viens directement de l’aéroport Blaise Diagne. J’ai été voir le Khalife des Tidianes avec qui je me suis entretenu. A la suite de cet entretien, je me suis dépêché pour venir concrètement voir la situation au niveau de l’hôpital. Le directeur m’a conduit au niveau de la salle. A la suite de ça, j’ai tenu une petite séance de travail avec la directrice pour avoir des éléments d’appréciation », a dit le ministre. Selon lui à l’état actuel de la situation, il aimerait effectivement partager la douleur avec les familles parce qu’il faut le dire c’est extrêmement douloureux. Interrogé sur les causes de l’incendie à l’origine de ce drame, il a rétorqué que : « Aujourd’hui, il faut dire que nous attendons le rapport d’expertise technique de la Senelec qui va nous édifier sur l’origine du feu. Nous ne pouvons pas aller plus loin que ça à l’état actuel de la situation ».

Cheikh Moussa SARR

26 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article