« NOUS AURONS UN CANDIDAT QUAND MACKY DÉCIDERA DE NE PLUS BRIGUER LA MAGISTRATURE SUPRÊME »

news-details
EL HADJI MANSOUR MBAYE SUR LE PS

Récemment élevé au grade de Commandeur de l’Ordre national du Lion, le célèbre communicateur traditionnel, El Hadji Mansour Mbaye se veut reconnaissant envers le chef de l’Etat, Macky Sall. Membre historique du parti socialiste, allié du parti au pouvoir, Mansour Mbaye ne se gêne nullement de la situation qui impose au PS de s’aligner derrière l’APR, sans ambition présidentielle depuis l’arrivée de Macky Sall au pouvoir.

Pour lui, pas question de faire ombre au patron de l’APR. « Lorsque le président Macky Sall décidera de ne plus briguer la magistrature suprême, en ce moment-là, nous (parti socialiste) aurons notre propre candidat », assume-t-il, dans un entretien accordé à L’Obs.

« AMINATA MBENGUE NDIAYE A REFUSÉ 50 MILLIONS... »

S’agissant de la succession du défunt Ousmane Tanor Dieng à la tête du PS par Aminata Mbengue, Mansour Mbaye croit, mordicus, que celle-ci est en train de relever le défi en peu de temps. « Aminata Mbengue Ndiaye le mérite. C’est une femme loyale, fidèle, une femme qui a refusé une enveloppe de 50 millions F CFA (qui lui a été) proposée pour quitter le PS. »

Mansour Mbaye n’a pas non plus manqué de rendre hommage au défunt Secrétaire général de son parti, Ousmane Tanor Dieng, qu’il décrit comme « un homme d’Etat pur ». Il poursuit, dans la série confidences : « Senghor le félicitait en disant : ’’Je suis fier de mon conseiller diplomatique’’. Le vœu le plus cher du président Abdou Diouf, c’était de se faire remplacer par Ousmane Tanor Dieng comme président de la République. »

D’ailleurs, souligne-t-il, « quand il (Tanor) a senti que cela n’allait plus, il a écrit une note demandant qu’au 3e jour de son deuil, que ce soit moi qui préside la cérémonie. Il m’a fait honneur. Il ne partait jamais en tournée sans moi. »

Vous pouvez réagir à cet article