image

"NOUS AVONS VU LE DÉSIR DE CHANGEMENT DES POPULATIONS"

image

Le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakar à Grand Yoff a démarré sa campagne électorale, hier, par une caravane. Cheikh Bakhoum a sillonné la quasi-totalité des quartiers de Grand Yoff. Il s’est réjoui du fait que les populations sont sorties massivement pour l’accompagner. « Les populations de Grand Yoff sont sorties massivement répondre à notre appel. Nous avons vu le désir de changement des populations et je pense que cela se traduira dans les urnes le 23 janvier prochain. Cela nous permettra d’entamer une nouvelle ère pour la commune de Grand Yoff », a-t-il dit.

Concernant son programme pour Grand Yoff, il a soutenu : « nous avons décidé dès le départ de changer complètement d’approche. Parce que nous ne voulions pas faire ce qui se faisait auparavant. C’est vrai que notre pays a connu des politiciens engagés mais nous de la jeune génération, on a besoin d’amener une certaine fraîcheur dans la manière de faire de la politique. C’est pour cela que nous sommes restés plusieurs années à travailler sur le programme de Grand Yoff. Ça fait 13 ans que je suis engagé dans la commune. J’ai travaillé avec beaucoup de cadres pour que nous puissions arriver à ce résultat-là ».

Cheikh Bakhoum d’ajouter : « Nous avons surtout mis en avant l’intelligence collective. Parce qu’on a vu des politiciens qui venaient proposer aux populations des projets et programmes qui ne correspondaient pas aux réalités dans les quartiers. Si nous voulons changer les choses, nous devons impérativement le faire avec les populations. C’est pour cela que la démarche participative a été entreprise chez nous avec les ateliers « Waxlen niou deug ». il y’a eu 4500 personnes qui sont venues participer spontanément dans ses ateliers pour échanger avec nous sur les problématiques de Grand Yoff mais essentiellement des solutions ont été proposées. Nous voulons le grand Yokuté pour Grand Yoff ».

Cheikh Moussa SARR

10 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article