image

« NOUS PERDONS UN JOURNALISTE PROFESSIONNEL JUSQU’A LA PERFECTION », (ME A. SENGHOR)

image

Les hommages pleuvent suite au décès du journaliste sportif Salif Diallo. Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, retient de lui « un journaliste professionnel jusqu’à la perfection, un homme courtois et aimable ».
« La famille de la presse sportive, le sport et le Football sénégalais sont en deuil, a en effet réagi le patron du football sénégalais. En Salif Diallo, nous perdons un journaliste professionnel jusqu’à la perfection, un homme courtois et aimable. » Des qualités qui ont fait que la Confédération africaine de football (Caf) avait fini de « l’installer parmi ses collaborateurs privilégiés ».

Me Augustin Senghor, priant pour le repos de l’âme du défunt, présente ses condoléances à sa veuve, à la famille éplorée, à l’Association nationale de la presse sportive (Anps), et aux sportifs de tous bords. Avant de préciser que « nous le confions au Seigneur Tout Puissant ».
Le président de la Fédération sénégalaise de basket-ball (Fsbb), Babacar Ndiaye, s’est dit « très attristé » par la « mauvaise » nouvelle. « Il était un homme sérieux et bien. Que son âme repose en paix. Amine », a-t-il témoigné, dans son message de condoléances adressé « à la famille biologique de Salif Diallo et à toute la presse sénégalaise, plus particulièrement le président Abdoulaye Thiam et à tous les membres de l’Anps ».

D. BA

31 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article