NOUVELLE SOUCHE DU VIRUS - PR SEYDI : "UNE VIRULENCE SUPÉRIEURE PAS ENCORE PROUVÉE"

news-details
Covid-19

Pr Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann, tempère. "La nouvelle souche semble se transmettre beaucoup plus rapidement mais il n’a pas été prouvé au moment où je vous parle d’une virulence supérieure à celle des souches déjà circulantes", déclare-t-il, dans un entretien avec LeQuotidien.

Toutefois, il met un bémol, soutenant "que cela peut avoir une incidence en matière de santé publique. Cela veut dire que si ce virus se retrouve dans un pays, très rapidement on peut se retrouver devant un nombre plus important de cas dans un laps de temps." Et "plus on aura de cas graves, plus on aura de décès. Donc, on peut retenir que c’est une souche qui se transmet plus facilement mais il ne semble pas plus virulent" mais "du moment où il se transmet plus rapidement, cela peut avoir des implications importantes".

En l’état, rassure la figure de la riposte contre la Covid-19, le Sénégal "a les moyens de contenir cette vague." Car assure-t-il, "la stratégie est adaptée. Ce n’est pas un problème de stratégie. On est obligé de la revoir en fonction des nouvelles donnes mais c’est plus facile de combattre cette recrudescence que la première phase".

Vous pouvez réagir à cet article