Neuf militants d’Idy face au juge, ce mardi

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Sale temps chez Idrissa Seck. Neuf (9) membres de sa formation politique, Rewmi, seront jugés ce mardi, 5 mars. Deux (2) autres, à Ziguinchor, selon les précisions de Les Echos. Le journal renseigne qu’un autre rewmiste, Mory Gueye, le secrétaire national chargé de la jeunesse de Rewmi, passe demain, mercredi, 6 mars.

Arrêté dimanche, 3 mars, suite à un post sur Facebook, appelant à l’insurrection, l’ancien colonel Abdourahim Kébé par ailleurs chargé de la défense de la coalition ’’Idy2019’’, fera face au Procureur de la République, ce mardi, 5 mars. Après son arrestation, il a été conduit dans les locaux de la Section de recherches (SR) de la gendarmerie de Colobane. Où, il a été auditionné tard dans la soirée de 22 h 50 mn à 00 h 40 mn. Et, c’est donc dans la nuit du dimanche à lundi que les éléments de la SR ont bouclé leur audition et dressé leur procès-verbal (PV), confie la source. Laquelle indique qu’outre Abdourahmane Kébé, Mory Gueye est aussi dans les liens de la détention.

Présenté au Procureur hier, ce dernier, d’après Les Echos, a été inculpé et placé sous mandat de dépôt. Son dossier renvoyé en flagrants délits, le rewmiste fera face au juge pénal de Dakar, demain mercredi.
Auparavant, rapporte la source, neuf (9) partisans de la coalition ’’Idy2019’’ en l’occurrence Abdourahmane Diallo, Amélie Ngom, Malamine Fall, Bigué Simone Sarr, Amath Thiaw, Marième Soumaré, Mamadou Diallo, Amadou Bathily et Binta Mbaye, seront jugés aujourd’hui.

Vous pouvez réagir à cet article