OFFENSIVE EN CASAMANCE : « L’ARMÉE N’A DÉNOMBRÉ QU’UN SEUL BLESSÉ »

news-details
DIRPA

Durant les opérations en cours en zone militaire n°5, à Ziguinchor, les Armées n’ont dénombré qu’un seul blessé, d’après le communiqué de la Direction de l’information et des relations publiques des Armées, signé par le Colonel Mactar Diop, DIRPA, et faisant état d’allégations mensongères, concernant des pertes qu’auraient subies les Armées.

S’agissant du blessé noté, le document, parcouru par Emedia, précise que l’incident est survenu le 3 février dernier, lors d’une attaque de la position adverse de Badiong au cours de laquelle le militaire du rang du Bataillon d’infanterie a reçu un éclat qui lui a causé une légère blessure au bras. Immédiatement pris en charge au plan médical, son état est stable.

"Un autre incident a opposé une patrouille militaire à trois éléments armés, le 6 février, dans le Nord Sindian. L’action déterminante de notre patrouille a obligé ces éléments armés à battre en retraite vers le Nord", ajoute la note.

L’Armée, qui a récupéré dernièrement quatre bases rebelles dont celle de Badiong, affiche sa "ferme détermination à remplir sa mission régalienne de protection des populations et de défense de l’intégrité du territoire national".

Vous pouvez réagir à cet article