OFFICIEL : DEUXIÈME ANNÉE DE SUITE SANS PÈLERINAGE À LA MECQUE

news-details
Religion

Pour la deuxième année de suite, le pèlerinage à La Mecque sera impossible pour la Ummah islamique en dehors des musulmans de nationalité saoudienne ou résidant en Arabie Saoudite. La nouvelle vient d’être officialisée ce samedi, à travers un communiqué du ministère en charge du "Hajj", rendu public par l’agence saoudienne d’informations. « Le ministère du Hajj annonce que l’inscription est limitée pour les citoyens saoudiens et les résidents présents en Arabie Saoudite uniquement. » Le nombre d’inscriptions est limité à 60 000 personnes.

Le communiqué souligne que « l’accomplissement des rites du Hajj cette année sera limité aux groupes d’âge de 18 à 65 ans qui ont reçu le vaccin, selon les réglementations en vigueur dans le Royaume (immunisé, immunisé par une dose depuis 14 jours, ou le guéris immunisé). » L’autorité saoudienne se justifie par le refus du Royaume « de placer l’économie avant la santé et le service aux pèlerins »

C’est la deuxième année consécutive que le pèlerinage fait l’objet de restrictions qui excluent les ressortissants des autres pays du monde entier. Selon le ministre saoudien de la Santé, « le monde souffre toujours de cette pandémie, et le Hajj a été limité aux citoyens et résidents présents en Arabie Saoudite pour éviter que les pèlerins ne soient infectés par de nouvelles mutations du virus. »

Au Sénégal, Hourèye Thiam Preira, membre de l’association des voyagistes privés dont elle est la responsable de la communication, estime qu’il s’agit là d’un énorme coup dur.

Au moins 25 structures privées s’activent dans l’organisation de voyages pour le pèlerinage à La Mecque.

Babacar Ndaw FAYE

Vous pouvez réagir à cet article