image

« ON NE PARLE PLUS DE PLAN ORSEC, MAIS DE PLAN DE CONTINGENCE » (EXPERT)

image

Suite aux fortes pluies enregistrées, hier vendredi 5 août, avec plus de 126 mm à Dakar, le Plan national d’organisation des secours (ORSEC) a été déclenché sur l’ensemble du territoire national, sur instruction du chef de l’État, Macky Sall. Expert en réduction des risques et gestion des catastrophes, Amadou Canar Diop, a été interrogé sur la question. Selon lui, le plan Orsec depuis qu’il a été conçu on s’est qu’il n’est pas opérationnel. Il est beaucoup plus administratif.

« Depuis un certain temps on ne parle plus de plan Orsec. On parle de plans de contingence qui sont communaux, intercommunaux ou départementaux. Le plan de contingence, c’est quoi ? C’est que la météo depuis avril, on dit qu’il y’aura de fortes pluies dans cette zone. On se réunit et on planifie un plan de contingence au niveau des communes et au niveau des départements. Comment on fait la planification ? On regroupe les acteurs qui sont concernés par la gestion des catastrophes et les communautés qui sont dans des zones ciblées », a-t-il expliqué sur les ondes de iradio. Avant de poursuivre : « on regroupe tout le monde et on planifie. Maintenant si on connaît le nombre de maisons et le nombre de zones qui seront impactées on se réunit pour planifier pour dire qui fait quoi quand cette situation arrive ».

Pour rappel, le plan ORSEC, déclenché en 2019, est un dispositif de gestion de crise, prévu pour les catastrophes à moyens dépassés et la gestion des accidents catastrophiques à effet limité. Dans le vocabulaire des secouristes, l’acronyme ORSEC se généralise et doit être complété soit par le nom de la fonctionnalité associée (secours à de nombreuses victimes, hébergement...) soit du risque traité (Orsec-inondation, Orsec-cyclone, Orsec-accident ferroviaire...).

Cheikh Moussa SARR

6 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article