image

"ON S’ATTENDAIT À UN MATCH DIFFICILE"

image

Sadio Mané a fait sauter le verrou face au Zimbabwe, permettant aux Lions du Sénégal de gagner la partie et de réussir son entrée en matière, à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2022. Au four et au moulin, l’attaquant de Liverpool a été obligé plusieurs fois de décrocher pour aller chercher le cuir, afin de servir ses coéquipiers. Ses efforts seront récompensés. A l’issue de la rencontre, il a été élu homme du match.

Cerise sur le gâteau, Sadio Mané a marqué sur pénalty. Un exercice qu’il ne réussissait pas, dans le passé. Après en avoir raté plusieurs, notamment lors de la précédente CAN, Sadio Mané avait d’ailleurs déclaré qu’il allait cesser de tirer les penaltys pour le bien de l’équipe. Sauf qu’entre temps, il a « pris du recul pour mieux sauter », a-t-il souligné, réagissant à la fin du match.

« J’avais dit que je vais laisser les penaltys pour le bien de l’équipe. Je pense que c’était normal. Du coup, je suis retourné en club, j’ai tellement bien travaillé. Après, on ne sait jamais avec les penaltys. Mais, en tout cas, ce qui est sûr, c’est qu’il faut faire l’effort pour récolter les fruits. Cela a toujours été mon cas. »

Rappeler que le Sénégal a livré un match difficile dans un contexte alourdi par le variant Omicron. Plusieurs cadres, six au total, la plupart infectés, ne figurent pas sur la feuille de match. « Il y a beaucoup de choses autour de l’équipe mais il faut avoir un mental de fer, a tenté de minimiser le leader technique des Lions. Ce qui a été notre cas. On savait que ça allait être un match très difficile. Ça a été le cas. On n’a pas été surpris. Je pense qu’en première mi-temps, on a dominé le match. On s’est créé pas mal d’occasions. Malheureusement, on ne les avait pas concrétisées. Ce qui a un peu compliqué la tâche mais on a été mentalement forts et on a poussé jusqu’au bout. On n’a rien lâché ».

Dié BA
Envoyée spéciale au Cameroun

10 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article