ONZE DE DÉPART : UN SEUL CHANGEMENT PAR RAPPORT AU MATCH CONTRE LE KENYA

news-details
EQUIPE NATIONALE DU SENEGAL

Dans quelques heures, le Sénégal affrontera l’équipe nationale d’Ouganda, sur la pelouse du Stade International du Caire, en match comptant pour les huitièmes de finale de la CAN 2019. Comme nous vous l’annoncions, Aliou Cissé a décidé de jouer la carte de la stabilité pour cette rencontre. Ainsi, dans la composition de départ, c’est le même onze qu’il y a quatre jours qui sera reconduit ce soir (coup d’envoi 19h GMT, 21h, heure locale) à une exception près : l’arrière gauche, Youssouf Sabaly, qui revient de blessure après avoir manqué la victoire face au Kenya, reprend sa place au détriment de Saliou Ciss, qui retrouve le banc.

A noter que le sélectionneur a enfin pu disposer de tout son effectif, compte non tenu du gardien de but Edouard Mendy qui a quitté la Tanière pour soigner une fracture du doigt contractée à quelques minutes du coup d’envoi du match contre le Kenya. Salif Sané et Alfred Ndiaye ont eux pu récupérer de leurs blessures et prendront place sur le banc des remplaçants. Ils sont aptes selon le staff médical, mais le staff technique a décidé de reconduire un onze qui est déjà sur une dynamique positive.

En défense centrale, la paire Koulibaly - Kouyaté sera reconduite après avoir été composée à la 24e minute de la victoire face à la Tanzanie, le 23 juin dernier, suite à la blessure de Salif Sané (entorse du ligament latéral externe). A droite, Lamine Gassama enchaine une deuxième titularisation au détriment de Moussa Wagué, dont la prestation face à l’Algérie avait été pointée du doigt par le sélectionneur, Aliou Cissé.

Au milieu, c’est Henri Saivet, brillant pour sa première titularisation face au Kenya, qui enchaîne en complétant une nouvelle fois le trio de l’entrejeu avec Pape Alioune Ndiaye, devant la défense et Idrissa Gana Guèye, en relayeur gauche.

Aux avant-postes, Sadio Mané occupera le couloir gauche et Ismaila Sarr sera son pendant à droite, pour permettre à Mbaye Niang, seul en pointe, d’ouvrir enfin son compteur dans cette compétition.

A noter qu’en trois matchs déjà, Aliou Cissé a déjà utilisé 21 des 23 joueurs avec lesquels il est venu en Egypte. Il n’y a plus que le 3e gardien, Abdoulaye Diallo et le jeune (23 ans) défenseur central Pape Abou Cissé, qui n’ont pas encore foulé au moins une fois, les pelouses cairotes.

Vous pouvez réagir à cet article