ORIGINE ET SENS DU MAWLOUD

news-details
GAMOU 2019

« Il n’existe aucune action que je puisse faire pour vous, si ce n’est de vous aimer, vous célébrer et vous suivre en tout ». Ces propos de Seydi El Hadj Malick Sy justifient tout le sens du Mawlid. C’est ainsi, en 1902, qu’il décida d’instaurer la célébration du Gamou, une tradition fortement ancrée dans la conscience collective des Sénégalais.

Célébrer le Mawlid, revient à revisiter la vie d’un homme dont l’histoire retient l’exemple et transforme ses œuvres en symbole. Seydatouna Aïcha, l’une des épouses du Prophète, disait que Mohomet était le Coran en chair.

Modèle de droiture par excellence pour toutes les créatures de l’univers, « Mohomet reste l’antimatière dépêchée auprès de la matière, devant servir de référence à l’humanité toute entière », renseignait, dans une de ses causeries, Serigne Cheikh Tidiane Al Maktoum.

Les savants considèrent le Prophète comme la meilleure des créatures, la plus belle création du Tout Puissant : « c’est l’œuvre de son existence », renseigne toujours Al Maktoum. Le Mawlid est l’occasion pour les sommités de mettre en exergue les vertus et les qualités exceptionnelles du Prophète, d’interpréter cette philosophie céleste dont il est le grand messager, mais aussi l’occasion de débattre sur des questions d’actualités afin d’orienter les disciples.

Vous pouvez réagir à cet article