OUMAR SARR TAPE SUR KARIM WADE

news-details
TOURNÉE DES FRONDEURS DU PDS

Ça chauffe au Parti démocratique sénégalais. Les frondeurs en l’occurrence Oumar Sarr et Cie sont déterminés à se faire entendre.

En tournée internationale qu’ils ont commencé à Dagana, fief d’Oumar Sarr, ils n’ont pas été tendre à l’endroit de Karim Wade, exilé à Doha. Oumar Sarr n’y est pas allé dans le dos de la cuillère pour remettre en cause la légitimité de Karim Wade d’être le candidat du Pds. « Karim Wade n’a plus aucune légitimité à la tête du Pds et ne peut plus décider de quoi que ce soit. Il est un simple membre du parti. Nous ne laisserons pas le parti à quelqu’un qui a fui », a déclaré le maire de Dagana. Qui, dans un communiqué, dénonce les tentatives de récupération des instances du parti par des forces tapies dans l’ombre mues par leurs intérêts exclusifs. Mieux, Oumar Sarr considère inopportune les dernières mesures prises qui, à son avis, cachent mal une intention avérée de défenestrer d’éminents responsables qui ont porté à bras-le-corps le parti malgré une situation conjoncturelle très défavorable.

Malgré ces attaques contre Karim Wade, le maire de Dagana a exprimé « son immense respect » au secrétaire général de leur parti en l’occurrence Me Abdoulaye Wade pour, souligne-t-il : « le sacrifice consenti durant des décennies pour le triomphe de la démocratie ». La fédération départementale de Dagana a profité de l’occasion pour s’engager résolument à soutenir sans réserve l’initiative de l’Alliance Suqali Soppi pour la refondation du Parti Démocratique Sénégalais.

Vous pouvez réagir à cet article