image

OUMAR SY (YAW) RÉPOND À ME WADE (WALLU)

image

« L’Inter-Coalition (Yewwi-Wallu) a été le fruit de mûres réflexions, d’une volonté de soulager les populations et nous avions pensé que cette élection législative était une belle opportunité pour pouvoir concrétiser cette ambition que nous avions dans les deux camps », dixit Oumar SY, tête de liste des suppléants de YAW. L’invité du JDD, ce dimanche 21 août, répond ainsi à Me Abdoulaye Wade. La tête d’affiche de Wallu Sénégal, coalition composée du Parti démocratique sénégalais et de ses alliés, soutient que son parti (le PDS) est la première force de l’opposition.

« Je ne pense pas que la question de leadership se posera au sein de l’hémicycle », rectifie SY, au moment où la déclaration de Wade-père vient relancer le débat sur la chefferie de l’opposition.

« C’est vrai que cela a été introduit dans la réforme constitutionnelle, mais on ne nous a pas encore donné les critères qui permettent de définir de façon objective qui est chef de l’opposition, a-t-il posé. Si on se base simplement sur les résultats de l’élection qui vient de se terminer, je vous dirai que nous sommes dans le cadre de l’Inter-Coalition. Donc, (ce ne sont) pas des partis politiques séparés. Aujourd’hui, (ce sont) des leaders issus de partis politiques qui se sont retrouvés dans une Coalition. Ça a donné ce que vous savez en termes de résultats. Est-ce que sur cette base, vous pensez qu’on peut définir objectivement qui est le leader de l’opposition ? »

Par conséquent, a-t-il retenu, en attendant que le débat soit tranché, les leaders gagneraient à trouver « un terrain d’entente » qui (leur) permettra, au niveau de l’hémicycle, « de continuer cette collaboration » dans la mesure où a-t-il soutenu, « je ne crois pas que cela puisse être autrement parce que les Sénégalais, c’est ce qu’ils attendent de nous ».

Dié BA
Pape Doudou DIALLO (Photo)

21 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article