image

OUSMANE SONKO ANNONCE SA CANDIDATURE

image

Devant la presse, Ousmane Sonko a déclaré au niveau du siège de Pastef, sa candidature à la présidentielle de 2024. « S’il plaît à Dieu et si le parti Pastef, qui a ses règles d’investiture, le souhaite, je suis partant pour une candidature à cette élection prévue en 2024 », souligne Ousmane Sonko. Non sans préciser que « c’est le parti qui décide. Si un membre du parti veut également se présenter, il est libre de le faire. À ce moment, on organisera une primaire ». Dans tous les cas, pour le leader de Pastef, dans l’imaginaire des Sénégalais, il s’agit d’une candidature qui doit couler de source. « Personne n’est mieux placé que moi pour remporter cette présidentielle », confirme-t-il.

Ousmane Sonko, en déclarant sa candidature, dit n’avoir violé aucun accord au niveau de Yewwi Askan Wi, encore moins au niveau de l’intercoalition Yewwi-Wallu. « Pour la présidentielle, l’accord qui a été défini au sein de Yewwi stipule que la coalition va demeurer un cadre unitaire qui doit mutualiser toutes les forces pour superviser tout le processus électoral », affirme le Président du Pastef. Ainsi, poursuit-il, « une présidentielle, comme c’est le rendez-vous d’un homme avec le peuple à travers un programme de gouvernance, chaque membre de la coalition a le droit, s’il le souhaite, de présenter sa candidature avec un programme minimal de la coalition à intégrer dans son programme de gouvernance ».
Toutefois, précise l’actuel maire de Ziguinchor, en cas de second tour, les autres vont soutenir le candidat de Yewwi le mieux placé.

MT

18 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article