image

OUSMANE SONKO MET EN GARDE MACKY SALL

image

Yewwi askan wi appelle les électeurs à voter contre Benno pour barrer la route au 3ème mandat. Un projet qui va rendre ingouvernable le Sénégal si Macky Sall le tente, prévient Ousmane Sonko.

Après des jours de déclaration, la coalition Yewwi askan wi (Yaw) a lancé sa campagne hier à la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur. « Tous les Sénégalais se disent où est Yewwi. Pourtant Benno parcourt le pays mais le goût de cette coalition n’est ni salé ni sucré », ironise le maire de Ziguinchor. D’emblée, Ousmane Sonko a averti Macky Sall qu’une 3ème candidature en 2024 à la Présidentielle est impossible. Si l’actuel Président fait du forcing, prévient la tête de liste invalidée de Yaw, il risque de ne pas terminer son mandat.

« Vous avez tous vu ce qui s’est passé au Sri Lanka. Que Dieu nous en préserve mais c’est possible au Sénégal. Si Macky Sall force un 3ème mandat, il ne va pas gouverner ce pays. On ne transige pas là-dessus. Tous ceux qui avaient fait de 3ème mandat, ont subi des coups d’Etat », a déclaré le leader de Pastef.

Barthélémy Dias : « La cohabitation est à portée de main »
Par ailleurs, Ousmane Sonko dit n’avoir jamais pris l’engagement devant le Président Embalo d’accepter les résultats des élections législatives. « Je n’ai jamais dit ça. Si Macky veut s’appuyer sur ça pour voler ces élections, qu’il se détrompe. Il ne peut pas voler ces élections », a-t-il ajouté. Il a aussi appelé Benno bokk yaakaar à présenter le bilan de la Législature sortante. Pour Barthélémy Dias, le régime ne le fera pas parce qu’il est conscient de l’incompétence de leurs députés. « Le bilan de la 13ème Législature se résume à trafiquer des faux billets, des passeports et la légalisation de l’homosexualité. Macky Sall a montré son incompétence. Si vous lui donnez l’Assemblée nationale, il va tenter un 3ème mandat », analyse la tête de liste départementale de Yaw à Dakar.

Le maire de Dakar qui avait annoncé sa victoire à 21h le 23 janvier, compte revoir l’heure à la baisse. « On va célébrer notre victoire à 19h30 à Dakar. Aux élections locales, c’était 100 000 voix de différence. Pour ces Législatives, on veut 200 000. Il n’y aura pas match à Dakar. La cohabitation est à portée de main parce que Macky Sall est minoritaire dans ce pays », a dit M. Dias. Ses chiffres sont confirmés par Déthié Fall qui a relevé que Macky Sall est passé de 58% en 2019 à 42% en 2022. « Sur les 30 départements où Yewwi était présente, Benno a 37% et nous 32% », explique M. Fall.

Babacar Guèye DIOP

14 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article