OUSMANE TOUNKARA ÉDIFIÉ SUR SON SORT CE MARDI

news-details
États-Unis

L’activiste Ousmane Tounkara face à son destin. Il fera face au juge de l’immigration, ce mardi, 11 mai. Il risque d’être extradé des États-Unis vers le Sénégal pour situation irrégulière.

Pour rappel, le Sénégalais, célèbre pour ses diatribes sur les réseaux sociaux, a été arrêté le 15 mars dernier, par la police américaine, après une plainte de l’État du Sénégal pour terrorisme et menace de mort, dans le cadre de l’affaire Ousmane Sonko.

15 jours après son arrestation, le juge américain de l’ICE (Immigration and customs enforcement), chargé de l’immigration et des douanes, avait décidé d’expulser l’activiste sénégalais, mais la défense avait fait appel avant son expulsion, selon des informations obtenues par Emedia. Le Sénégalais revoit le juge le 11 mai pour une notification définitive.

Aux dernières nouvelles, l’État du Sénégal ne s’est finalement pas constitué partie civile.

Ousmane Tounkara avait été dans le viseur de l’Etat du Sénégal après ses appels sur les réseaux sociaux, à brûler les maisons d’autorités, lors des dernières manifestations. Il avait déjà été arrêté en 2015 pour des faits de vol de voiture de luxe.

Avant lui, Assane Diouf, dans des conditions similaires, avait été rapatrié au Sénégal où il a enchainé les déboires avec la justice.

Vous pouvez réagir à cet article