DÉSACCORD ENTRE LA DÉFENSE ET LES PARTIES CIVILES : CHEIKH BÉTHIO JUGÉ PAR CONTUMACE

news-details
PROCÈS DES THIANTACOUNES

Le procès du double meurtre de Médinatoul Salam s’est ouvert ce mardi, 23 avril au Tribunal de Grande instance de Mbour. En l’absence du guide des ’’Thiantakones’’, Cheikh Béthio Thioune, malade, dix-neuf personnes sont jugées.

Suspendue trente (30) minutes, l’audience a repris il y a quelques minutes, rapporte le correspondant d’iRadio. Le motif de cette suspension est du au fait que la défense de Cheikh Béthio Thioune a introduit une demande consistant à solliciter le sursis au jugement du guide des Thiantakones à travers le dépôt d’un dossier médical attestant de son incapacité à se présenter aux audiences.

Une demande rejetée par le juge sur demande du procureur Youssou Diallo. Qui souligne que ce dossier médical ne lui a pas été transmis. Ce que le maître des poursuites qualifie d’inacceptable car portant atteinte aux principes du débat contradictoire. Ce procès étant un tout, on ne peut pas se permettre de juger les accusés sans le principal mis en cause en l’occurrence Cheikh Béthio Thioune, assène-t-il, martelant que ce serait une erreur judiciaire de juger Cheikh Béthio Thioune par contumace. C’est la même ligne de défense adoptée par les avocats de la partie civile.

En réaction, les avocats de la défense ont affirmé s’être rendus au bureau du Procureur pour lui communiquer le dossier mais le maître des poursuites a refusé d’accepter, estimant que la procédure doit se faire en audience. Par conséquent, Cheikh Béthio sera jugé par contumace, en termes clairs, sans sa présence. Ses conseils ne prendront pas part au débat.
Entamé aujourd’hui, le procès devrait se terminer le 2 mai prochain soit un marathon de huit (8) jours.

Vous pouvez réagir à cet article