Ousmane Sonko prévient : « Pastef ne va pas se laisser faire »

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Sa réaction très attendue sur "l’attaque de Saint-Louis" a finalement eu lieu cet après-midi, à Kaffrine. Le leader de la coalition « Sonko Président » prévient qu’il n’a pas peur du régime de Macky. Le visage ferme, vêtu d’un boubou traditionnelle, Sonko dénonce une tentative d’intimidation qui ne va pas passer. Il lance ainsi un appel aux forces de l’ordre, en précisant que « Pastef est un parti de paix et qui a un candidat de paix », mais qui « ne va pas se laisser faire ». Au chapitre des promesses, Sonko s’est appesanti sur sa volonté d’en finir avec les fonds politiques s’il venait à être élu.

Vous pouvez réagir à cet article