image

PACTE AUTOUR DE L’OFNAC

image

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption, l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) a signé, ce lundi, un protocole d’accord avec 7 organisations de la Société civile.

Après l’atelier de vulgarisation et de partage d’expériences de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption, à Saly, en décembre 2021, 14 organisations de la société civile s’étaient engagées à s’impliquer dans la mise en œuvre de ladite stratégie. Une déclaration d’engagement formalisée, lundi 25 juillet, avec la signature de protocoles d’accord entre l’Ofnac et 7 organisations de la société civile. Il s’agit, entre autres, des organisations comme le « Forum du justiciable, Giz, article 19, ou encore Forum citoyen… ».

La Présidente de l’Ofnac a salué cette rencontre qui, selon elle, est « une preuve éloquente de l’intérêt que vous portez à la problématique de la Bonne gouvernance, et à la lutte contre la corruption dans les divers secteurs de développement ». Seynabou Ndiaye Diakhaté a indiqué que la signature de ce protocole est « un acte de confirmation et de renouvellement de votre engagement indéfectible à accompagner l’État du Sénégal dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption ». Et selon elle, le rôle des organisations de la société civile dans la lutte contre la corruption n’est plus à démontrer. Ces dernières pourront ainsi, avec la signature de cet accord, « participer à l’amélioration de la transparence, faciliter l’accès effectif à l’information par les populations ».

Babacar Ba du Forum du justiciable qui s’est félicité de cette « démarche inclusive de l’Ofnac qui a associé les organisations de la société civile dans la lutte contre la corruption », pense que c’est « une exigence légale ». Et selon lui, la lutte contre la corruption s’appuie sur « la prévention et la répression qui est du ressort de la justice ». Et, sous ce rapport, dit-il, « lorsqu’on parle de prévention, on ne peut pas occulter les organisations de la société civile qui font quotidiennement de la sensibilisation ». Le président du Forum du justiciable s’est ainsi référé à l’article 13 de la Convention des Nations Unies contre la corruption, qui invite les États-parties et les organes de contrôle à travailler en synergie avec les organisations de la société civile.

Dr Binette Ndiaye Mbengue, coordonnatrice générale du Forum citoyen qui s’est également félicitée de cette rencontre a estimé que « nous devons tous ensemble continuer à promouvoir la bonne gouvernance, à lutter contre la corruption parce que c’est gage de notre vivre ensemble ». Avant d’ajouter : « Dans la mise en œuvre de la stratégie de lutte contre la corruption, il y a pas mal d’actions qui sont déjà élaborées, notamment sur le volet du plaidoyer et de la prévention qui est une étape importante ».

Ndèye Anna NDIAYE

26 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article