« PAPE BOUBA, TU ES PARTI SANS DIRE AU REVOIR » !

news-details
HOMMAGE

Depuis sa mort les hommages ne cessent de se multiplier. Le monde du football a salué et continue de saluer la mémoire de Pape Bouba Diop. Emedia ne sera pas en reste. Nous aussi, nous pleurons la mort de l’ancien milieu de terrain des lions.

Lorsqu’un grand homme est blessé, tous ceux qui prétendent être grand doivent souffrir avec lui. Cette citation inclassable trouve tout son sens dans cette situation. Depuis sa mort que l’on voudrait d’ailleurs fakenews, toute une planète habituée pourtant au canular d’une année 2020 aux horreurs, reste triste.

Pape Bouba Diop, celui qui est resté célèbre pour avoir fait trembler les filets de la France lors de la Coupe du monde 2002, est tombé dimanche dans les filets de la maladie de Charcot. Une maladie neurodégénérative qui atteint progressivement les neurones et entraîne une faiblesse musculaire puis une paralysie. Aujourd’hui, alors qu’il est à bord de son dernier vol pour renter définitivement au bercail, c’est tout un peuple qui est paralysé. Normal, car le milieu de terrain des lions a donné le sourire à des millions de sénégalais pendant la belle époque de 2002.

Papa Bouba Diop n’est pas seulement cette légende qui a marqué l’histoire du football sénégalais en tant que premier buteur du pays dans une phase finale de Coupe du monde et pour une première participation. Il est bien plus que ça. L’enfant de Rufisque est celui qui nous a délivrés des mains du colonisateur qui voulait rester maitre même sur le terrain de jeu.

Il sera difficile de résumer l’histoire et la carrière exceptionnelles de ce gentil géant, issu du Jaraaf de Dakar et qui aura marqué les esprits. Nous allons alors nous contenter de lister quelques-unes de ses qualités en tant que joueur à savoir, le sérieux dans le rectangle vert, la discipline envers ses coéquipiers et adversaires et la rage de vaincre dans l’humilité.

Il est parti sans dire au revoir. Un adieu sur la pointe des pied silencieux mais déjà bruyant. Dans son ensemble, le pays tout entier tend ses mains au Bon Dieu pour lui demander d’accorder son pardon et sa grâce à Papa Bouba Diop qui restera à jamais dans nos cœurs et dans nos esprits. Répose en paix Gaindé !

Vous pouvez réagir à cet article