PAPE DIOP : « S’OUBLIER AU PROFIT DU PEUPLE SÉNÉGALAIS »

news-details
AUDIENCE AU PALAIS

Pape Diop de ’’Bokk Gis Gis’’ a fini de rencontrer le chef de l’État, Macky Sall, dans le cadre des audiences accordées individuellement aux leaders de l’opposition parlementaire, depuis ce matin, mardi 24 mars.

"Le Sénégal a besoin de l’unité de tous ses fils. Je l’ai également félicité et encouragé pour les décisions courageuses qu’il a prises. Mais, aussi, pour les décisions qu’il pourrait être amené à prendre dans les jours à venir si la situation l’exige. Je lui ai manifesté mon soutien par rapport à un projet de loi qui pourrait lui permettre les jours à venir, à prendre les décisions qui lui permettraient de pouvoir réagir par rapport à cette lutte contre la Covid-10", a-t-il déclaré.

L’opposant de poursuivre : "J’ai également assuré au président le soutien de mon parti et le mien propre par rapport aux décisions qu’il a prises mais aussi je l’ai encouragé. Parce qu’aujourd’hui, le Sénégal fait face à un péril sanitaire qui n’épargne personne. C’est le pays qui est engagé. Nous devons en ce moment nous oublier au profit du seul peuple sénégalais. Donc, nous sommes prêts comme des soldats pour aller à cette guerre derrière son général qui se trouve être le président. C’est des moments pendant lesquels le peuple doit se retrouver. Je pense qu’aujourd’hui le président Macky Sall a également eu cette ouverture d’esprit et de partage envers les différentes composantes de la société sénégalaise. C’est pourquoi les familles religieuses, la société civile, et la classe politique dans son entièreté, ont soutenu le président dans cette démarche. C’est un soutien en direction de tout le peuple sénégalais. Il se trouve aujourd’hui que c’est le président Macky Sall que Dieu a choisi pour être devant par rapport à cette lutte mais nous serons toujours derrière lui pour que le peuple sénégalais triomphe par rapport à ce péril sanitaire".

S’agissant du projet de loi en question : "conformément à l’article 77 de la Constitution, je saisirai l’Assemblée nationale d’un projet de loi habilitant le Président de la République à prendre, pour une durée de trois mois, des mesures relevant du domaine de la loi, afin de faire face aux impératifs d’ordre budgétaire, économique, social, sanitaire et sécuritaire de la lutte contre la COVID-19. Dans ce cadre, j’ai déjà entamé les consultations avec les Institutions de la République. Je les poursuivrai demain avec l’opposition parlementaire. Je tiens, en particulier, à l’approvisionnement régulier du pays en produits médicaux et pharmaceutiques", a annoncé le chef de l’État, Macky Sall, dans son adresse à la nation, lundi, 23 mars 2020.

Vous pouvez réagir à cet article