PAPE DIOUF ET MANU DIBANGO, DEUX ICÔNES AFRICAINES EMPORTÉES PAR LA COVID 19

news-details
SANTE

Manu Dibango et Pape Diouf, deux icônes africaines terrassées par le virus Covid-19. Des deux personnalités, le célèbre saxophoniste camerounais, hospitalisé depuis le 18 mars dernier, est le premier à avoir succombé des suites du coronavirus. Le décès, à l’âge de 87 ans, de la légende de l’afro-jazz a été annoncé sur sa page Facebook, par sa famille. « Chers parents, chers amis, chers fans, une voix s’élève au lointain... C’est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre « Papy Groove », survenue le 24 mars 2020 à l’âge de 86 ans, des suites du Covid-19", peut-on lire.

Concernant Pape Diouf, l’ex-président de l’Olympique de Marseille (OM), la triste nouvelle est tombée hier soir, mardi 31 mars, peu avant 20 heures. C’est le premier décès en terre sénégalaise lié au virus qui fait des ravages dans le monde après son apparition fin décembre 2019, à Wuhan, en Chine.
Les hommages pleuvent depuis lors. L’Afrique et le reste du monde pleurent ses deux illustres fils.

Vous pouvez réagir à cet article