image

PAPE DJIBRIL FALL RÉAFFIRME SON ANCRAGE DANS L’OPPOSITION

image

Après la décision de l’ancien maire de Dakar, Pape Diop, de rejoindre la majorité présidentielle, les regards étaient tournés, ce mercredi, vers Pape Djibril Fall (Les Serviteurs). Lors d’un point de presse, Pape Djibril Fall a annoncé qu’il réaffirme son ancrage dans l’opposition. « Nous réaffirmons notre ancrage dans l’opposition. Parce que nous voulons faire un travail remarquable dans l’opposition. Je vous dis que nous n’allons pas à l’Assemblée pour les privilèges, ni pour les honneurs. Nous y allons pour lutter contre les inégalités sociales, le chômage des jeunes, la cherté de la vie, etc. Nous allons nous battre pour une République qui ne sera pas à la solde de qui que ce soit », a-t-il déclaré.

Poursuivant, il ajoute que les serviteurs iront à l’Assemblée pour remplir le contrat moral avec ces sénégalais qui ont voté pour eux et ceux qui n’ont pas voté pour eux. « Nous demandons à ceux qui se sont abstenus lors des élections de ne pas baisser les bras. Nous leur demandons de se lever, de se battre. Nous les comprenons parce qu’il y’a un divorce avec la politique. Nous les appelons à encourager cette voie qui est tracée pour réconcilier le Sénégal avec ses valeurs. Il nous faut rompre avec cette vieille tradition de mendiant. On doit compter sur nos propres ressources humaines et transformer nos ressources naturelles », a-t-il également indiqué.

Justifiant son ancrage dans l’opposition, le député a rappelé que le processus du parrainage n’a pas été de repos du tout. « Nous avons beaucoup galéré, nous avons beaucoup souffert mais nous y avons cru. Nous n’avons pas les moyens qu’il faut pour pouvoir mener ce processus à bout. Mais la volonté des serviteurs a permis de passer le cap du parrainage », a-t-il soutenu. Avant d’ajouter : « la pré campagne et la campagne n’ont pas aussi été faciles pour nous. C’est la raison pour laquelle nous remercions tous ceux qui ont rendu notre candidature possible. Nous n’allons pas les trahir et nous allons les représenter dignement à l’hémicycle ».

Par ailleurs, il a attiré l’attention des sénégalais sur la fermeture de l’hôpital Le Dantec dans des conditions, dit-il, nébuleuses. « L’assemblée nationale est absente pendant ce processus. Et pourtant, c’est le problème foncier qui revient. Et on se battra pour que les sénégalais puissent connaître comment leur foncier est utilisé. On demandera à travers la commission domaniale des audits. Nous demandons aussi au pouvoir de mieux respecter les sénégalais. De tout faire pour abréger la souffrance des sénégalais », a-t-il ajouté.

Cheikh Moussa SARR

17 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article