PAPE SAMBA MBOUP CONFIRME ALIOU SALL : « PARFOIS, CE SONT DES PRATIQUES MYSTIQUES »

news-details
CROCS-EN-JAMBE EN POLITIQUE

L’ancien chef de Cabinet du président Abdoulaye Wade, Pape Samba Mboup, confirme Aliou Sall. Dans de graves accusations, le jeune frère du président de la République a soutenu que « des responsables de l’APR (Alliance pour la République, parti présidentiel) travaillent à le liquider politiquement ». Joint par iRadio, l’ancien responsable du Parti démocratique sénégalais (PDS) se dit lui-même victime de « plusieurs cabales » sous le régime libéral avec parfois « des pratiques mystiques ».

« On élimine des gens parce que ces gens font ombrage, gênent leur carrière. On élimine des gens parce que ces gens sont trop proches du président. Ils ont tout fait, ils ont monté des coups contre moi, ils ont raconté des histoires au président pour m’éliminer parce que je les dérangeais. Ils cassent aussi mystiquement. Moi, il arrivait un moment où chaque matin quand je venais à mon bureau, je n’y passais pas 10 minutes. C’est comme si ça n’allait pas, j’étais obligé de rentrer. Une fois, je suis resté 2 mois à la maison sans venir au bureau. »

Poursuivant, l’ancien chef de protocole de Wade entre 1988 et 2000 ajoute que « la génération du Concret, c’était Karim qui était à la tête et Karim c’est le fils du président, donc, sa famille était concernée. Sa famille le défendait contre ceux-là, qui n’aimaient pas la génération du Concret.
Pour le cas d’Aliou Sall, Pape Samba Mboup soutient qu’il ne sait pas si ce dernier subit le même sort. Mais, insiste-t-il, des pratiques telles que décrites, il en existe bel et bien au Sénégal.

Vous pouvez réagir à cet article