PARCELLES ASSAINIES : LA GROGNE DES COMMERÇANTS DU MARCHÉ DIOR

news-details
COVID-19

Après les commerçants du marché Aïnoumady de Keur Massar, ceux du marché Dior des Parcelles Assainies, se font entendre. Ces derniers qui ne vendent pas de produits alimentaires, refusent de rester cinq jours sans revenus, déchirant ainsi l’arrêté du Préfet de Dakar, qui fixe les heures et jours d’ouverture des marchés de Dakar.

« Lundi, si on ne reçoit aucune proposition, la masse va prendre ses responsabilités, ouvrir le marché, et venir travailler », prévient El Hadji Oumar Dia, leur porte-parole. Qui ajoute : « pour être plus clairs, nous, qui ne faisons pas les produits alimentaires, nous ouvrons le mardi, on descend à 16 heures, le mercredi, on ne vient pas, le jeudi, nous venons et descendons à 16 heures, après nous restons chez nous sans revenus. Nous ne pouvons pas être l’agneau du sacrifice. »
Le centre commercial du marché Dior compte 400 cantines, signale-t-il.

Vous pouvez réagir à cet article