PAS DE QUARANTAINE : LES PÉRIPÉTIES DU RETOUR DE LA DÉLÉGATION DU SALON DE L’AGRICULTURE

news-details
GESTION DE LA PANDÉMIE

Contrairement à des informations véhiculées après l’officialisation du premier cas de coronavirus détecté au Sénégal, les membres de la délégation du Sénégal au Salon international de l’Agriculture de Paris (France) n’ont pas été mis en quarantaine à leur retour au Sénégal. L’évènement, qui devait se tenir du 27 février au 7 mars a été écourté en raison de la propagation de la pandémie du Coronavirus en France.

Selon des informations obtenues par Emedia.sn, même si un impressionnant dispositif sécuritaire et sanitaire a été déployé à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass, aucun parmi les membres de la délégation, rentrés ce lundi, n’a été mis en quarantaine. Ils ont d’abord effectué les contrôles sanitaires à travers le dispositif spécial mis sur pied et testé depuis plus d’un mois à l’AIBD, ainsi que nous le révélait le médecin responsable du contrôle sanitaire aux frontières aériennes avec les trois types de procédures normalisés que sont la prévention, la détection et la notification de cas suspect de maladies à potentiel épidémiologique.

"BEAUCOUP DE POLICIERS ARMÉS... ET MASQUÉS"

Si la psychose a été certaine au vu de l’impressionnant et inhabituel dispositif sur place, certains des voyageurs anonymes que nous avons interrogés disent n’avoir pas été inquiétés plus que cela, passant les contrôles thermiques sans difficultés majeures. « Je ne suis pas venu à bord de la compagnie Air Senegal, j’ai transité via une autre ville et à mon arrivée, j’ai constaté beaucoup de policiers armés et masqués, c’est vrai que d’emblée, c’est assez flippant, mais on comprend rapidement que c’est la situation qui l’exige et je suis rentré après avoir passé les différents contrôles sanitaires et sécuritaires », nous dit notre interlocuteur, tout en assurant qu’on ne lui a pas demandé spécifiquement s’il avait pris part ou non au Salon de l’agriculture de Paris, histoire de voir s’il y avait un dispositif particulier réservé aux membres de la délégation sénégalaise présente les jours derniers, à Paris Expo Porte de Versailles, où se tient annuellement l’évènement.

A propos des membres de la délégation arrivée hier, lundi 2 mars, Emedia.sn en mesure de confirmer qu’il y avait, entre autres, le ministre de l’Agriculture, Moussa Baldé et certains de ses plus proches collaborateurs, dont son Conseiller technique numéro 1, Younoussa Mballo et plusieurs autres du secteur privé ou des médias. Joint au téléphone, le ministre Baldé lui-même a d’abord confirmé qu’il a subi, comme tout le monde, les différents contrôles requis avant de rentrer chez lui. Sans entrer dans les détails. « J’ai passé les contrôles comme tout le monde et quand les équipes médicales ont jugé que tout était OK, chacun est rentré chez lui. »

Le ministre de l’Agriculture et sa délégation de retour, tous chez eux

Également joint au téléphone, son conseiller technique, Younoussa Mballo, joint par notre correspondant à Sédhiou, a abondé dans le même sens, mais en donnant plus de précision sur leur arrivée.

« Nous sommes rentrés dans de très bonnes conditions. Nous avons atterri aux environs de 16 heures, à bord d’un vol de la compagnie Air Sénégal. Une bonne partie de la délégation du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural est revenu par ce vol. A notre arrivée, nous avons trouvé un dispositif sanitaire spécial qui concernait tous les voyageurs, pas seulement nous qui venions du Salon de l’Agriculture de Paris. La délégation, avec le ministre à sa tête, s’est naturellement mise à la disposition des différents contrôles. Ce qui est tout à fait normal. Avant de regagner sa famille, il faut s’assurer que tout était normal et c’est ce que nous avons fait. Le médecin a vérifié la température de chacun et posé des questions. Après trois heures de contrôle et de vérification, nous sommes tous rentrés. Quand on a fini, nous avons pris nos bagages et sommes rentrés tranquillement. Les gens ont peut être exagéré sans comprendre. Mais il n’y a jamais eu de mise en quarantaine nous concernant. »

Nos recoupements auprès des services du ministère de l’élevage nous ont également permis de savoir que le ministre Samba Ndiobène Ka, devrait faire partie de la deuxième vague de participants au SIA, attendue ce mardi à Dakar. Le même circuit les attend à l’AIBD. Une forte délégation de plusieurs dizaines de membres, dont trois ministres (celui en charge de l’Agriculture, celui de l’élevage et celui de l’environnement) ont pris part à l’évènement.

Macky Sall : « "Pas de je suis ministre"... Contrôler tous les passagers »

Après vérification, il semble que la confusion ait été entretenue par le discours du chef de l’Etat, Macky Sall, lors du Conseil présidentiel spécial au cours duquel le plan national de lutte et de gestion contre la pandémie a été dévoilé. Lors de son allocution, le président de la République n’a pas demandé que les membres de la délégation sénégalaise au salon de l’agriculture (près d’une centaine) soient confinés ou mis en quarantaine, mais plutôt que tous, peu importe leur rang, soit contrôlés.

« Nous devons nous mobiliser 24h/24 envisager de mettre en place des postes avancés notamment au niveau de l’AIBD et il est primordial de contrôler l’arrivée de tous les voyageurs. La maladie ne connait pas les professions ni la hiérarchie. Pas de : "Je suis ministre." Vous devez contrôler tous les passagers, sans exception et ceux qui doivent être confinés, le seront », avait notamment déclaré le président Sall.

Vous pouvez réagir à cet article