image

PASTEF GUÉDIAWAYE SE DÉMARQUE DE YAW ET DÉFIE SONKO

image

Pendant que le parti Pastef / Les Patriotes, endeuillé, pleure trois des siens qui ont péri, dont deux sur le coup et un autre lors de son évacuation, dans l’accident impliquant le convoi de leur leader, Ousmane Sonko, de retour de Ziguinchor, la section de Guédiawaye a décidé de claquer la porte de Yewwi Askan Wi (YAW). Faisant fi de la mise en garde de leur mentor, menaçant de sévir contre toute "violation flagrante des règles d’organisation et de discipline internes du parti", les Patriotes de Guédiawaye n’excluent pas de faire cavalier seul.

"Après avoir constaté vraiment un manque de respect notoire de la coalition (YAW) au niveau du département envers Pastef Guédiawaye, aussi bien dans le processus de choix des candidats que dans le processus qui a été proposé dans le choix éventuellement sur les listes d’investitures, nous préférons ne pas participer à cette mascarade, que de cautionner quelque chose qui n’a pas été définie selon les règles. Nous avons décidé en toute responsabilité de nous retirer de la coalition (YAW) de Guédiawaye. Dans les heures qui viennent nous informerons tout le monde des modalités éventuelles de participation de Pastef Guédiawaye aux élections locales", a justifié le coordonnateur départemental de PASTEF Guédiawaye, Alpha BA, interrogé par iRadio.

Die BA

2 novembre 2021