PÉNURIE D’EAU À DIOFIOR, PALMARIN ET FIMELA : PAS UNE GOUTTE DEPUIS 3 ANS !

news-details
SOCIETE

Les habitants des communes de Diofior, Fimela et Palmarin souffrent. Les pénuries d’eau sont devenues monnaie courante dans ces localités. Pas une goutte d’eau ne coule des robinets depuis quelques jours. Une situation qui a poussé le Collectif pour la défense des intérêts des populations de ces communes a monté au créneau pour se faire entendre.

Assane Dione est le président dudit collectif. Ce dernier, joint au téléphone, peint un tableau noir de la situation qui atteste la souffrance des populations. « Nos parents, surtout nos mères, se réveillent à 1 heure pour puiser de l’eau jusqu’à 5 heures. Cette situation dure depuis trois ans et, elle est insupportable », a déclaré Assane Dione. Selon lui, ce qui a accentué ce manque d’eau dans ces différentes, c’est l’élimination du forage de Diofior. Et les populations en souffrent énormément. « Les autorités avaient prévu de faire revenir la situation à la normale au mois de mars, hélas. La situation reste entière. Nous sommes au mois d’avril et rien n’est fait. Nous exigeons que ce forage soit restauré », a martelé M. Dione. Il renseigne qu’en plus de ce manque d’eau, les habitants de cette localité dénoncent la cherté des branchements pour disposer du liquide précieux. Ils disent débourser des montants exorbitants pour ce service. Dénonçant le mutisme des autorités locales qui ne se soucient pas de leur calvaire, Assane Dione et ses camarades sont déterminés à mener le combat pour la résolution du problème. « La population compte aller jusqu’au bout. On va décider de ne plus payer les factures. Nous allons demander aux chefs de ménages d’arrêter de payer s’ils ne sont pas approvisionnés correctement en eau. La situation que nous vivons est chaotique, déplorable. Nous ne pouvons plus continuer ainsi », prévient-il. Avant d’annoncer : « Nous comptons organiser une marche le lendemain de la Korité ».

Vous pouvez réagir à cet article