PÉRIPLE DE L’ÉQUIPE NATIONALE DE MADAGASCAR : LE COACH VISIONNE LES MATCHS DES LIONS DANS L’AVION

news-details
ADVERSAIRE DES "LIONS"

L’Équipe nationale de Madagascar, qui doit rencontrer celle du Sénégal, ce samedi 23 mars 2019, au stade Lat Dior de Thiès, pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, est arrivée à Dakar hier, lundi, à bord du vol commercial Royal Air Maroc. Un long voyage qui a conduit la sélection malgache à Paris où elle a effectué un regroupement d’une journée avant d’embarquer à la porte 54 du Terminal 1 de l’Aéroport Roissy Charles De Gaulles.

Jérôme Mombris (Grenoble, Ligue 2 France) et ses coéquipiers ont atterri à Dakar vers 1h dans la nuit du lundi au mardi. Ils ont effectué un premier regroupement à Paris, transit indispensable venant d’Antananarivo pour rallier Dakar selon un membre du staff technique malgache, qui sans vouloir dévoiler son nom, nous confie qu’ils sont à Dakar pour gagner le match de samedi.

Le long voyage que les « Zébus » de Madagascar ont effectué est loin de les détourner de leur objectif, après Paris un autre escale a été effectué à Casablanca par les hommes de Nicolas Dupuis. Du royaume chérifien, les joueurs ont ralliés Dakar à bord du vol commercial Royal Air Maroc AT501.

NICOLAS DUPUIS VISIONNE EN BOUCLE LES PRESTATIONS DES LIONS

Durant le vol, la fatigue se lisait sur le visage de la plupart des joueurs malgaches, l’entraîneur Nicolas Dupuis quant à lui, assis au siège "14H" du vol marocain, n’a cessé de visionner les précédents matchs des Lions qu’il a téléchargés.

Des appels de balle de Gana Guèye aux dribbles et passes décisives de Sadio Mané, il n’a cessé de revoir en boucle la stratégie et la disposition des protégés d’Aliou Cissé dans l’avion, tout en prenant bien note, à chaque fois, qu’une occasion attirait son attention.

Bien concentré sur son écran d’ordinateur, il lui arrivait d’échanger quelques mots avec un membre de son staff technique, assis à côté de lui. Une visualisation des matchs du Sénégal de plus d’une heure a été nécessaire à l’entraîneur de l’équipe nationale malgache.

SADIO MANE SUR TOUTES LES LÈVRES

Après plus de deux heures de vol, l’appareil AT501 atterri à l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass. Juste à leur sortie, les différentes affiches à l’effigie de Sadio Mané sur le hall de l’aéroport ne sont pas passées inaperçues. Le nom de Sadio Mané revenait alors constamment dans les discussions entre joueurs, tenues dans leur langue locale.

Pris en charge par la Police des frontières de l’AIBD pour les formalités administratives, ils sont tout de suite reconnus par des agents de l’aéroport qui n’hésitaient pas à les taquiner sur la suprématie de l’équipe du Sénégal. « Y’a pas match !... Ce sera 2-0 pour le Sénégal », prophétisent-ils.

Les « Zébus » ont rejoint leur hôtel aux environs de trois heures du matin, en attendant leur premier galop d’entraînement à Dakar. Ils rejoindront ensuite la ville de Thiès, à 70 km de la capitale, où ils s’entraîneront sur la pelouse du stade Lat Dior, vendredi, la veille du match prévu samedi 23 mars 2019, à partir de 19 heures.

Vous pouvez réagir à cet article