[PHOTOS]- HISSEIN HABRÉ, L’ADIEU À « UN COMBATTANT ET NATIONALISTE »

news-details
INHUMATION DE L’EX PRÉSIDENT TCHADIEN

Hissein Habré repose désormais à Yoff. Le cimetière musulman de Dakar accueille ainsi le 2e président Africain, après Amadou Ahidjo, ancien président du Cameroun.

C’est à la mosquée omarienne que la prière mortuaire de l’ancien président de la République du Tchad s’est déroulée. Elle a été dirigée par l’imam Thierno Mountaga Amadou Bachir Tall, en absence du khalife, Thierno Madani Tall. Ce choix de la famille du défunt se justifie. Selon l’ancien député, Cheikhou Omar Sy, membre de la Cellule de Communication de la Zawiya omarienne, Hissein Habré était un disciple Tidiane. « Il faut rappeler que Habré était un bon musulman. La raison pour laquelle on l’a amené à la mosquée omarienne, c’est pour lui rendre un dernier hommage. Rappelons qu’El hadji Omar fût un grand combattant. Hissein Habré, également, a combattu et il a été un grand président » , a rappelé M. Sy.

« Un grand combattant et un vrai nationaliste », c’est ce que Mamadou Lamine Diallo retient également de l’homme. « C’est Habré qui a été le premier a créé un mouvement de libération nationale post indépendance, ici, en Afrique. Cela a, par la suite, tourné en une guerre civile. Je ne suis pas témoin de cette histoire, mais je sais que c’est un nationaliste intrépide. De ce point de vue, je salue sa mémoire, parce que je me situe du côté des gens qui défendent l’indépendance de l’Afrique », a déclaré le député.

C’est sous un soleil de plomb que parents, amis et sympathisants de l’ancien chef de l’État du Tchad, décédé ce mardi à Dakar, ont assisté à la prière. L’autre fait marquant est qu’aucun ministre de la République du Sénégal n’a assisté à la levée du corps.

Vous pouvez réagir à cet article