PHOTOS-VIDÉO : BAMBALI, AMBIANCE DE FINALE CHEZ SADIO MANÉ

news-details
LIVERPOOL-TOTTHENAM

Bambali retient son souffle. La maison familiale de Sadio Mané refuse du monde. Des supporters venus de tous les villages voisins ont pris d’assaut la maison.

La maison de Sadio est pleine à craquer. Des jeunes sont venus de tous coins et recoins de Sedhiou pour assister à la deuxième finale en deux années consécutives de Liverpool. Les plus petits, vêtus de maillots de Sadio Mané, n’ont pas voulu se la faire raconter. Très tôt, ils se sont massés devant la maison du joueur, mettant en suspens toutes leurs activités.

À l’intérieur de la grande cour de la maison, les invités sont assis, ça et là. Si le « Fan Club » s’active pour que tout soit fin prêt pour la fête, d’autres invités s’impatient au coup de sifflet de l’arbitre. « Sadio Mané est une fierté nationale et tout le Sénégal doit être fière de lui », confie Boubacar Diatta qui s’empresse de finir les tâches qui lui ont été confiées. Qui lance tout de go : « Tout le village est prêt pour la fête ce soir ».

Tous les supporters pourront suivre le match sans difficulté, puisqu’un dispositif est mis en place pour le leur faciliter. Une vidéo-projection est installé à l’entrée d’un des trois bâtiments qui composent la maison. La sonorisation est assurée.

« Nous préparons un ndogou pour tous les supporters », informe un des proches de la star sénégalaise. Depuis ce matin, les femmes s’activent pour que le « ndogou » (repas de coupure) soit copieux. Elles sont, comme tout les autres habillées de maillots du joueur de la Mersey, blanc ou rouge. Ici, l’essentiel est de porter le nom du fils du village, Sadio.

En dehors de ses dribbles et accélérations qui mettent en difficulté ses vis-à-vis, Sadio est un enfant de cœur. Et Bambaly en sait quelque chose. « Si tous ces gens sont là aujourd’hui, c’est aussi pour ce que réalise Sadio pour Bambaly et ses habitants. Il a construit une école, une mosquée et bientôt un hôpital et un stade, c’est lui qui fait tout ici », dit Ibrahima Touré, oncle du joueur.

En attendant, les supporters sont postés devant l’écran géant disposé dans la cour de la maison. Et tout le village entier attend avec impatience la victoire de Liverpool, pour célébrer « leur fils » en toute communion.

Vous pouvez réagir à cet article