PIERRE GOUDIABY ATÉPA : « APRÈS CONAKRY, ABDOULAYE WADE VA REVENIR AVEC MOINS DE PASSION »

news-details
JURY DU DIMANCHE

Pierre Goudiaby Atépa est l’invité du Jury du Dimanche sur i Radio (90.3). Entre autres sujets, il évoque ses relations avec Karim Wade, candidat recalé à la présidentielle. « J’avoue, à l’époque, nous avions des relations exécrables. Le reproche que je lui faisais c’est qu’il était jeune et qu’il n’avait pas à se presser. Mais, aujourd’hui, tout revenu au beau fixe. Nous avions eu à échanger et je lui ai dit que je souhaitais qu’il accompagne Sonko. Et, il m’a répondu que lui même était candidat. Mais après le 20, quand la décision de la Cedeao sera rendue, nous espérons un soutien », avoue l’architecte. Qui ne exclut tout idée de boycott. « Ce que je ne veux pas c’est qu’il y ait des consignes de boycott. La réaction de Abdoulaye Wade est celle d’un père qui a une grande déception et qui réagit à fleur de peau », croit-il savoir.

Pour lui, le séjour de Wade à Conakry pourrait tout réglé. « Abdoulaye Wade est patriote. Je sais qu’il comprends qu’il ne peut pas appeler à bruler le pays. Je ne suis pas en phase avec lui et je le lui ai dit. J’ai passé des jours avec lui à Paris et j’ai fait 5 heures dans l’avion avec lui. Donc, je pense qu’après le 21, il n’appellera plus au boycott ni à bruler le pays. »

Abdoulaye Wade qui est à Conakry sur invitation du président Alpha Condé, devrait aussi rencontrer François Hollande, ancien président Français. Selon Atépa, ceux-ci tenteraient de le dissuader de son projet de destabiliser le scrutin du dimanche prochain, 24 février. « Il n’est pas allé faire du tourisme. L’affaire concerne aussi Macky Sall et il est obligé d’y être impliqué . Après son séjour à Conakry, les choses iront beaucoup mieux et le vieux va revenir avec plus de sagesse moins de passion. »

Vous pouvez réagir à cet article